L’éclaircie après la tempête 

Celles qui me suivent sur Instagram le savent, ces 4 derniers mois ont été très éprouvants pour nous 3 avec un SweetL plus que difficile. Une année 2017 qui débutait pourtant bien et puis un Papa qui est parti 1 semaine en déplacement. Et la, le début du tunnel. 3 mois de nuits absolument horribles avec entre 3 et 10 réveils par nuit. Un passage dans le lit de grand plus que chaotique avec une visite nocturne dans notre chambre toutes les heures. Un grand bébé qui souffre d’une peur de l’abandon surdimensionnée, un petit garçon en détresse totale, des parents au bout du rouleau. 
« Et t’as essayé l’homéopathie? » 

Je n’y crois pas et pourtant… Ca ne coûte rien. Il faut trouver une solution pour l’apaiser. 

6 semaines plus tard je peux enfin dire qu’on a retrouvé notre enfant. On avait oublié à quel point la vie peut être douce à ses côtés. 

Moi qui certains soirs avait peur de rentrer du travail, peur de l’état dans lequel j’allais le trouver, peur de vraiment toucher le fond tellement je m’inquiétais pour lui. Aujourd’hui je cours de nouveau chaque soir pour le retrouver. Pour le retrouver lui, sa joie de vivre, sa bonne humeur. 

Enfin, son rire retenti de nouveau dans notre maison. Enfin, son sourire a pris la place des larmes et des cris de frustration. Enfin, on est de nouveau une famille épanouie. 

On a, je pense, vécu un terrible two poussé très loin. On a été pas loin de toucher le fond, moi surtout, maman angoissée on ne se refait pas. On a peut être gâché sa vie avec une seule petite erreur? Et si il était encore comme ca en grandissant, comment va-t-il survivre dans notre monde? 

Et un matin… apres quelques nuits « moins pires »…. « non mon Loulou, tu ne peux pas faire ca ». D’accord Maman. 

Il m’a dit d’accord. Il a accepté ce « non » et est parti faire autre chose. 

Depuis ce matin la, nos journées sont rythmée par son humour dont nous sommes des plus grands fans, sa malice qui nous fait sourire et nous empli de fierté, son rire si communicatif, ses yeux plein d’étoiles à chaque fois qu’on lui dit qu’on est fiers de lui. 
Aujourd’hui, il n’y a quasiment plus de crise. Quand la pression commence à monter c’est qu’il est l’heure d’aller se coucher. 

Aujourd’hui on arrive à détourner son attention d’un objet convoité interdit en 2 secondes et une petite phrase.

Aujourd’hui on lui dit NON sans que cela déclenche une guerre nucléaire.
Aujourd’hui on vit tout simplement. Fini la survie, on vit tout court. Et on souffle aussi… 
Que la vie est facile quand on ne s’angoisse pas chaque jour qui passe pour le bien etre mental de son enfant.
J’écris cet article pour me souvenir. Me souvenir qu’au bout du tunnel il y a toujours la lumière. Me souvenir que dans ces périodes de tourmente il y a toujours l’apaisement à la clef, quelque part. 
Est ce l’homéopathie? Est ce cette dernière molaire qui a fini par percer? On ne le saura jamais. Mais on savoure… 
Je sais que dans quelques jours, semaines ou mois nous serons de nouveau confrontés à une période « difficile ». SweetL fonctionne comme ca, pas phase, par cycle. Mais je ne veux pas oublier, quand cette nouvelle phase arrivera, qu’elle repartira comme elle est venue. 
Que je t’aime mon Lapin quand tu es épanoui. Que j’aime vivre à tes côtés. Que j’aime te voir grandir. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s