Et si c’était la dernière fois que tu les voyais ?

Depuis toujours et pour je ne sais quelle raison, une chose me terrifie. Et cette chose me fait encore plus peur depuis que je suis devenue Maman. La mort.

Il n’y a pas un jour qui passe sans que je me dise « Et si … ».

Je n’ai pourtant vécu aucune perte tragique en dehors des suites logiques de la vie. Je dirais même que j’ai assisté à quelques petits miracles dont celui du cancer du sein de ma Maman qui s’est soldé par une victoire par KO très rapidement. Mon grand-père revenu d’entre les morts à presque 80 ans. Et pourtant …

Je vis avec la constante peur de perdre quelqu’un de proche. Mon homme et mon fils en tête de liste bien évidemment.

Chaque fois que je les vois partir en voiture pour un trajet un peu plus long que les trajets quotidiens je ne peux m’empêcher de me dire que c’est peut-être la dernière fois que je les vois vivants.

Chaque fois qu’un évènement dramatique arrive à mes oreilles je ne peux m’empêcher de me dire que ça aurait pu être nous, eux, lui.

Alors plus le temps passe plus je me dis qu’il faudrait que je consulte. Cela ne m’empêche pas de vivre. Cela ne m’empêche pas de faire les choses. Pas encore. Mais est-ce que ça va venir ?

Je viens d’une famille Italienne où le « mauvais œil » existe. Le mauvais œil est jeté sur une personne que les gens envient. Ma grand-mère conjure le mauvais œil. Je ne dis pas que je crois en ces choses. Mais je ne dis pas que je n’y crois pas non plus. La légende raconte aussi que notre famille est à l’abri du malheur pour 7 générations. Je suis la 3ème. Je devrais donc être tranquille.

Ma mère est la personne la plus naïve qui existe à ce sujet. Quand j’avais 18 ans j’ai eu un gros accident de voiture duquel je suis sortie miraculeusement indemne. Les gendarmes sont allés frapper à la porte de mes parents à 2h du matin « votre fille a eu un accident de voiture ». Ma mère a pris le temps de se maquiller avant de venir à l’hôpital. Naïve je vous dis.

Alors d’où vient cette peur ? D’où vient cette sensation que la mort peut se trouver à chaque coin de rue et que notre vie peut basculer dans le néant à chaque seconde ?

Je suis née presque morte. Trois tour de cordon autour du cou, ma mère a poussé comme une folle pendant 1h pour me faire sortir en vain. Jusqu’à ce que le liquide amniotique devienne bleu et que les médecins de l’époque comprennent que je suis en train de m’étouffer. Césarienne d’urgence, on me sort, je suis bleue. Je suis vivante mais aucun pronostique n’est donné sur mes chances d’être « normale ». C’est il y a longtemps, à cette époque on ne savait pas, il fallait juste attendre de voir si j’évoluerais de manière normale.

Parait-il que tous les bébés ont une angoisse de la mort quelque part au fond d’eux. Angoisse liée à notre naissance à tous. Qu’elle se passe bien ou non.

L’histoire se répète quelques années plus tard avec la naissance de mon fils que je vous avais raconté il y a quelques mois. Même histoire. Il est né presque mort. Je ne vous la refais pas mais ce jour-là j’ai compris que toute ma vie je vivrais dans la peur qu’un jour on m’enlève ce qui m’est le plus cher : sa vie. Comme tous parents me direz-vous. Car oui, en signant, en devenant parent, on accepte que notre vie ne tienne plus qu’à ces vies que nous créons.

Alors j’ai peur.

A chaque fois que la vie nous rappelle que nous ne sommes rien dans l’infiniment grand.

A chaque fois qu’une vie s’échappe injustement.

A chaque fois qu’une fraction de seconde suffit pour détruire une famille.

Aujourd’hui je vie donc avec une petite phrase sournoisement coincée quelque part dans ma tête « Et si c’était la dernière fois que tu les voyais ? ».

Alors je leur dis que je les aime à chaque fois qu’ils franchissent le pas de la porte. Ça ne changera rien mais, si ce jour devait arriver, je veux être sûre qu’ils sachent que je les aime plus que tout.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s