A toi, la Maman que tu deviendras

Parce qu’il y a 3 ans j’étais bien loin d’imaginer ce que serait ma vie aujourd’hui. Parce qu’il y a 3 ans j’étais pleine de principes d’éducation qui ont été balayés d’un revers de la main. Parce qu’il y a 3 ans je ne savais pas qui se cachait sous mon nombril. Parce qu’il y a 3 ans j’essayais de TOUT envisager.

Mais ce qu’on ne sait pas quand on attend notre 1er enfant, c’est que, de tout ce qu’on aura imaginé, rien ne se passera comme prévu.

A toi la jeune Maman que tu deviendras.

Toi, qui passe tes journées la main amoureusement posée sur ton ventre à imaginer le petit être qui s’y cache.

Toi, qui passe tes journées à te demander si tu seras une bonne Maman capable d’aimer ce petit être que tu ne connais pas encore.

Toi, qui passe tes journées à te demander si le plus dur sera les longues nuits ponctuées de biberons ou les pleurs que tu ne sauras pas calmer.

Toi, cette future Maman en devenir.

Rien ne se passera comme tu m’imagineras. Tu auras beau envisager tous les scénarios, rien de tout ça n’arrivera.

 

Ton bébé ne dormira pas les 1ères nuits. Peut-être qu’il confondra le jour et la nuit. Peut-être que les coliques le feront se tordre de douleur. Peut-être que tu essayeras des dizaines de lait avant de trouver le bon. Toi aussi tu te retrouveras à faire des promenades en poussette à la nuit tombée pour essayer d’endormir ton bébé. Toi aussi tu marcheras des kilomètres dans ton salon en berçant ton bébé. Mais ce que tu ne sais pas c’est que quand, enfin, il trouvera le sommeil, apaisé, tu n’auras qu’une seule envie, être déjà au prochain biberon et le serrer fort dans tes bras car son odeur te manquera déjà.

 

Ton bébé aura besoin de toi. Peut-être qu’il aura besoin de tes bras plus que de raison. Peut-être que tu dérogeras déjà à ton 1er principe en le laissant dormir de longues heures, sa petite tête posé tout contre ton cœur, parce qu’il n’y a que cette mélodie qui saura le calmer. Toi, la future Maman, suit ton instinct et n’écoute pas les « tu ne devrais pas » ou autre « il va prendre de mauvaises habitudes ». Toi seule sais ce dont ton bébé a besoin. Tu es la seule chose dont il a besoin. Tu es son essentiel après avoir passé 9 longs mois à vivre au rythme de tes battements de cœur. Prolonge alors son plaisir encore quelques mois. Le moment où il te repoussera car il est devenu trop grand pour un câlin sera si vite arrivé.

 

Tu sais que ta vie, votre vie, va être mise à sac pendant quelques semaines/mois. Tu sais que votre vie de couple va changer. Tu sais que rien ne sera plus pareil, que les resto se feront plus rares, que les week end en amoureux ne seront plus qu’un lointain souvenir pendant plusieurs mois/années. Tu dis à qui veut bien l’entendre « nous on le laissera régulièrement pour se retrouver, c’est essentiel ». Toi, la future Maman, ce que tu ne sais pas c’est que tu seras bien incapable de le laisser à qui que ce soit pendant plus d’une demi-journée. Ce que tu ne sais pas c’est que ton couple va être mis à rude épreuve et qu’il y a forcément un moment où vous allez vous retrouver à compter qui a dormi 1h de plus que l’autre. Ce que tu n’imagines pas c’est que ta vie intime va probablement se retrouver réduite à peu de chose pendant quelques temps. Mais ce que tu ne sais pas non plus c’est que ton couple n’en ressortira que plus fort. Que quand vous vous regarderez avec ce petit être entre vous deux vous vous direz « c’est nous qui l’avons fait ».

 

Ton bébé deviendra un jour cet enfant capricieux que tu jugeais au supermarché. « Une chose est sûre, je ne laisserai jamais mon enfant faire ça ». On l’a toutes dit. Toi, la future Maman, tu auras aussi tes moments de honte où une future jeune Maman te regardera du coin de l’œil en se disant « ça, jamais ». Toi non plus tu ne sauras pas quoi faire. Toi aussi tu seras désemparée. Comme cette jeune Maman que tu as croisée quelques mois plus tôt. Et à ce moment-là, au milieu des regards réprobateurs, tu croiseras le regard plein d’encouragements d’une autre Maman qui te diras « courage, ça va passer ». Et contre toute attente, tu feras un câlin à ton enfant hurlant à plein poumons. Parce que toi, la future Maman, tu sais que tout ce dont ton enfant a besoin c’est que tu le rassure.

 

Alors toi, la future Maman, continue d’imaginer ce que ta vie va devenir. Ce que tu ne pourras jamais imaginer, c’est cet amour qui va te retourner les tripes à la seconde même où tes yeux vont se poser sur ce petit être à peine sorti de toi. Cet amour animal que tu vas ressentir pour ton enfant, encore tout chaud de ton intérieur, qui, à l’instant même où on va le poser sur toi, va t’emmener très loin de tout ce que tu pouvais imaginer.

Toi, la future Maman, ta vie va changer pour toujours. Bien plus que tu ne peux l’imaginer. Mais suis ton cœur, écoute ton bébé, lui seul à les clefs pour t’aider à surmonter tout ce que tu n’auras pas imaginé.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s