Je m’en veux et je leur en veux

Hier le coucher a encore été une catastrophe. 2h30 pour endormir SweetL qui ne voulait clairement pas s’endormir tout seul. On avait décidé qu’il en était capable puisqu’il le faisait encore il y a 3 semaines alors on a engagé un combat du plus fort. Le ton est monté, on a expliqué, on est remonté, on a rassuré, on a résisté et puis j’ai perdu pied. J’ai perdu mon sang froid, j’ai crié, fort, je lui ai dit des choses absurdes sans queue ni tête. Des choses auxquelles il a répondu, du haut de ses 30 mois, de manière très intelligente. De manière beaucoup plus intelligente que mon comportement. J’ai fini par le menacer, le laisser me hurlant « gros câlin maman » dans son lit et j’ai claqué la porte en lui disant que Maman n’avait pas envie de faire un gros câlin. Il a fini par s’endormir à 22h30 d’épuisement avec son père à ses côtés qui le rassurait.

Je me déteste d’avoir perdu mon sang froid.

Je me déteste d’avoir été la mauvaise mère incapable de se contrôler.

Je me déteste de m’être emportée face aux cris de désespoir de mon tout petit garçon qui avait juste besoin de réassurance.

Et je déteste encore plus cette société qui te dit qu’un enfant de 2 ans DOIT s’endormir seul.

Je déteste cette société qui te dit que lui tenir la main pendant qu’il s’endort n’est pas une solution.

Je déteste cette société qui te regarde du coin de l’œil quand tu dis que ton enfant de 30 mois ne fait pas ses nuits.

Je déteste le moule de cette putain de société dans lequel il faut rentrer parfaitement faut de quoi les mots caprices, 5/10/15 et autre punitions te sautent dessus.

Je déteste tous ces gens qui te répètent sans relâche depuis la naissance de ton enfant que « attention, il va prendre des mauvaise habitudes, vous allez en chier après ».

Je déteste tous ces gens qui te regardent avec des yeux réprobateurs quand tu racontes que depuis 2 semaines ton enfant a besoin de toi à ses côté pour s’endormir.

Je déteste tous ces gens qui ne comprennent pas que, oui, ton enfant a des problèmes de sommeil. Que non, une simple nuit chez Papy Mamy ne règlera pas le problème. Que non tu ne veux pas « l’abandonner » un weekend pour te reposer alors que tu te bouffe les doigts tous les jours de savoir ce qui ne tourne pas rond dans sa tête.

Hier je me suis détestée d’avoir entendu et surtout écouté tout ça tourner dans ma tête. Je me suis détestée d’avoir suivi les codes de cette société plutôt que les besoins primaires de mon enfant.

Alors hier je n’ai pas mangé, je me suis écroulée de larme de culpabilité et j’ai espéré qu’il se réveille cette nuit pour pouvoir le serrer dort dans mes bras, m’excuser de ces cris inexcusables et pouvoir enfin faire ce qu’il me demandait. Jouer mon rôle de Maman. Lui donner l’amour démesuré dont il a besoin en ce moment. Le rassurer plus que de raison parce qu’il a peur de dormir, peur du moindre bruit qui le réveille en sursaut au milieu de la nuit, peur de se retrouver tout seul dans son lit sans réussir à trouver le sommeil.

 

Alors cette nuit, comme toutes les nuits depuis 3 semaines, il s’est réveillé et je l’ai rendormi 2 fois dans la pénombre de sa chambre. Cette nuit, comme toutes les nuits, j’ai fini par m’allonger à ses côtés et on a dormi sereinement jusqu’au petit matin. Sans culpabilité. Sans mauvaises habitudes. Juste dans l’amour de la chaleur de sa maman à ses côtés.

Publicités

5 réflexions sur “Je m’en veux et je leur en veux

  1. Courage ;o)
    Ma première fille a fait ses nuits à 2 mois et ne nous a jamais plus posé de problèmes de sommeil ensuite (hors maladies évidemment).
    Alors, on s’est dit qu’on avait les bonnes clés, que tout roulerait tout pareil pour notre deuxième…mais pourtant celle là, à 2 ans, se réveille toujours au moins 1 fois quasi toutes les nuits. On a pourtant appliqué les mêmes règles que la première fois! Je crois qu’il ne faut pas oublier que chaque enfant est différent…Alors, si le tien a besoin de présence et de ré-assurance, et si lui accorder vous aide tous les 2, ne culpabilises pas – c’est TON enfant, tu le connais mieux que toutes ces théories toutes faites. Pour ma part, j’ai essayé à peu près tout, mais elle est comme ça, je m’y suis (presque) faite! Il n’y a pas de solutions clés en main je crois.
    J’espère juste que ça ne te pèse pas trop…ne te rajoutes pas de culpabilité en plus de tout ça!

    J'aime

    • Merci de ton petit mot. Tu peux pas savoir comme ca me rassure. Je n’arrête pas de me dire qu’on a forcément fait quelque chose de mal pour qu’il soit comme ca. Les nuits sont un enfer ca allait mieux et la c’est reparti encore pire que tout ce qu’on a pu vivre… je vais essayer d’arrêter de culpabiliser et surtout de l’écouter … et lui donner ce dont il a besoin. Merci 🙂

      J'aime

  2. Si tu savais comme ça fait du bien de lire ça… mon fils va avoir 2 ans dans 2 jours et je suis obligée de restée à côté de son lit tous les soirs sans exception et il se réveille encore au minimum une fois dans la nuit en hurlant…
    Je n’aime pas le savoir mal alors je passe des heures et des heures sur un tapis en forme de mouton, inconfortable, j’ai mal au dos et je suis fatiguée mais au moins il s’endort rassuré…
    Tous le monde m’a dit de le laisser pleurer, j’ai testé la méthode des 5/10/15, je lui ai crié dessus et je m’en suis voulu… alors tant pis, tant qu’il aura besoin de moi je serai la, meme si les gens ne comprennent pas et me jugent.
    Je ne peux pas fermer la porte de sa chambre et l’entendre hurler alors qu’il a juste besoin d’être rassuré…
    Alors je te comprends, je compatie et je te souhaite plein de courage!!!

    J'aime

    • Merci pour ton petit mot ma belle! Ca me rassure de avoir qu’il y en a d’autres meme si je sais que ce n’est pas vraiment « normal » qu’ils aient encore besoin de ca. La prochaine étape sera le pedopsy pour nous aider à gérer tout ca du mieux por lui. Mais je refuserai tout rapport de force ou 5/10/15 ou autre méthode qui ne respectent pas son rythme…

      J'aime

  3. Mon dieu mais qu’est ce que je me retrouve dans ton article !!!!

    Malheureusement combien de fois ça m’arrive de m’énerver et lui claquer la porte au nez car il ne veut pas s’endormir et n’en fais qu’à sa tête.

    C’est pas toujours évident de détecter leurs besoins même si ça fait 2 ans et demi qu’on les a !

    Hier soir j’ai fais la même chose que toi . Alors une fois endormis je suis allés le voir l’ai bordé et lui ai dit que je m’excusais et que je l’aimais très fort …

    Ce matin il n’était pas rancunier bien au contraire il a besoin de moi le matin alors je me suis levee comme tout les matins alors que je pourrais dormir puisque son père l’emmène chez la nounou mais il a besoin de cette petite demi heure avec moi alors je lui donne et je me recouche une fois qu’il est partis et ça fait du bien à tout le monde.

    Courage on fait tous des erreurs mais on apprend de nos erreurs et c’est bien la le principal

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s